« J’ai grandi, je suis très heureuse de ma nouvelle prothèse »

  • Insertion
  • Haiti

5 ans après le terrible séisme en Haïti, Christella marche vers son avenir avec le soutien de Handicap International.

Partagez cette actualité

Christella Haiti
Christella Haiti

 

 

Depuis quelques mois, Christella est moins agile. Sa prothèse présente de sérieux signes de fatigue et lui fait mal à cause de l’emprise du moignon qui n’est plus adaptée. Appareillée par Handicap International début 2010 après le tremblement de terre qui a ravagé Haïti et qui lui a coûté sa jambe, Christella avait retrouvé sa vie d’enfant de 10 ans.

 

« Je vais à l’école comme tout le monde, je danse et je cours comme mes amis. En fait, je suis comme tout le monde », racontait-elle alors.

 

L’équipe qui a rendu visite à sa mère, bénéficiaire du projet d’insertion économique de Handicap International, revoit Christella chez elle à cette occasion. « J’ai 15 ans maintenant, explique t-elle, je travaille très bien au collège. De temps en temps, je joue au foot. Je ne quitte ma prothèse que pour dormir ! » L’adolescente a beaucoup grandi et boîte à cause de cette jambe artificielle devenue trop courte. L’association l’oriente donc vers l’un de ses partenaires, Healing Hands for Haïti, qui réalise des appareillages. Après la prise de mesures, Christella reçoit rapidement une prothèse toute neuve, adaptée à sa nouvelle taille. Elle l’adopte tout de suite !

 

Pour sa mère, qui subvient seule aux besoins de ses sept enfants, c’est un vrai soulagement. La vie est dure pour elle, mais heureusement le petit commerce qu’elle a constitué avec l’aide de Handicap International lui permet de faire vivre sa famille.

 

« Je crée une bonne relation avec mes clients. Ils reviennent souvent me voir sur le marché, explique-t-elle. Sur mes étals, ils peuvent trouver du riz et des pâtes, des haricots, de l’huile… Quand je vois qu’un produit se vend mal, j’adapte mon stock ».

 

Pour l’aider à monter son commerce, l'association lui a apporté le stock initial et lui a appris à gérer son affaire et à réinvestir l’argent gagné. Avec ses bénéfices, elle est capable et fière de payer les frais de scolarité, de santé et toutes les autres dépenses de la famille. Et Christella peut marcher vers son avenir ; elle rêve de devenir comptable.

Publié le 12.01.2015 - 17:37.

Nos Actions pays par pays

Relations presse

Chantal GOFFOZ
chantal.goffoz@handicap-international.ca

AIDEZ-LES concrètement