Un milliard de personnes handicapées : la plus importante minorité du monde !

Un milliard de personnes dans le monde vivent avec une forme de handicap, soit environ 15% de la population mondiale. La grande majorité des personnes handicapées vivent dans les pays en développement.

Partagez cette page

Claude, 15 ans, rentre de l'école, District de Muhanga, Rwanda
Claude, 15 ans, rentre de l'école, District de Muhanga, Rwanda
Claude, 15 ans, rentre de l'école, District de Muhanga, Rwanda

Un milliard de personnes dans le monde vivent avec une certaine forme de handicap, ce qui représente environ 15% de la population mondiale. La grande majorité des personnes handicapées vivent dans les pays en développement.

Selon le rapport mondial sur le handicap, le nombre de personnes handicapées augmente. En effet, les populations vieillissent - les personnes âgées ont un risque plus élevé d'invalidité - et les problèmes de santé chroniques associés au handicap, comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires et la maladie mentale, augmentent. Des facteurs environnementaux, tels que les accidents de la route, les catastrophes naturelles et les conflits contribuent également à l'augmentation de l'invalidité.

Bien qu'elles représentent « la plus grande minorité du monde », les personnes handicapées sont souvent oubliées. Elles font régulièrement face à des discriminations et sont souvent exclues de l'accès à l'eau et à l'assainissement, à la santé, l'éducation, le travail et la vie communautaire. Bien que les personnes handicapées soient parmi les plus pauvres et les plus vulnérables, leurs besoins sont souvent négligés par les gouvernements et les organisations internationales. Les efforts visant à réduire la pauvreté ne peuvent être efficaces que si l'on inclut les personnes handicapées!

Cercle vicieux entre pauvreté et handicap

Le handicap est à la fois une cause et une conséquence de la pauvreté: les pauvres sont plus susceptibles de devenir handicapés et les personnes handicapées sont parmi les plus pauvres des pauvres. Cette relation peut être considérée comme un cercle vicieux, la pauvreté conduisant à l'invalidité et l'incapacité aggravant la pauvreté.

Les principaux liens entre la pauvreté et le handicap sont:

  • des conditions de vie dangereuses et insalubres, tels qu'un logement inadéquat, des difficultés d'accès à l'eau et l'assainissement, des moyens de transport dangereux et des conditions de travail difficiles.
  • l'absence ou l'inaccessibilité des soins médicaux ou de réadaptation. Les personnes handicapées sont confrontées à des coûts supplémentaires liés au handicap tels que l'assistance personnelle, les soins de santé ou de dispositifs d'assistance. Ces coûts supplémentaires augmentent leur risque d'être plus pauvres que d'autres.
  • l'accès limité à l'éducation et à l'emploi. Les personnes handicapées sont plus susceptibles d'être au chômage et sont généralement moins bien payés quand elles sont employés.
  • l'exclusion sociale: Les personnes handicapées ne disposent souvent pas d'accès aux espaces publics en raison d'obstacles physiques, et ne peuvent pas participer à la prise de décision politique, ce qui signifie que leurs voix ne sont pas entendues et leurs besoins sont négligés.

Double discrimination

L'invalidité couvre une grande variété de situations et les personnes handicapées ne sont pas un groupe homogène. Il existe d'importantes inégalités : les personnes pauvres, les femmes et les personnes âgées sont plus susceptibles d'éprouver un handicap que d'autres.

Les femmes et les filles handicapées, par exemple, subissent une double discrimination en raison de leur sexe et de leur handicap. Elles sont particulièrement vulnérables et plus exposées à des violences et des abus.

Les taux de scolarisation diffèrent également entre selon les déficiences: les enfants ayant des déficiences physiques réussissent généralement mieux que les personnes ayant une déficience intellectuelle ou sensorielle. Les personnes les plus exclues du marché du travail sont souvent celles qui ont des problèmes de santé mentale ou des troubles d'apprentissage. Les personnes ayant une déficience plus grave sont souvent bien plus désavantagées.

En réponse à l'injustice

Handicap International travaille pour que les personnes handicapées et vulnérables puissent mener une vie digne et indépendante.

En savoir plus sur notre mission et nos domaines d'action.

Publié le 10.05.2016 - 10:23.

AIDEZ-LES concrètement