Déplier le menu

Vietnam

À la fin de la guerre du Vietnam en 1975, le pays, exsangue, peine à se relever. Aujourd’hui, Handicap International accompagne la population dans ses derniers efforts de reconstruction et met en place des projets de prévention du handicap, et notamment des projets liés à la sécurité routière.

Partagez cette fiche pays

À la fin de la guerre du Vietnam en 1975, le pays, exsangue, peine à se relever. Aujourd’hui, Handicap International accompagne la population dans ses derniers efforts de reconstruction et met en place des projets de prévention du handicap, et notamment des projets liés à la sécurité routière.
À la fin de la guerre du Vietnam en 1975, le pays, exsangue, peine à se relever. Aujourd’hui, Handicap International accompagne la population dans ses derniers efforts de reconstruction et met en place des projets de prévention du handicap, et notamment des projets liés à la sécurité routière.

Actions en cours

Handicap International intervient très tôt au Vietnam afin d’aider les nombreuses personnes handicapées, les blessés et les victimes de bombes, mines antipersonnel et restes explosifs de guerre. Dès 1989, le ministère de la Santé vietnamien demande à l’association de créer un premier atelier orthopédique à Hanoï. Handicap International ouvre ensuite deux autres ateliers d'appareillage à Dalat et dans la province de Dong Ha, en 1993 et 1994.

Durant les années qui suivent, à la demande de partenaires vietnamiens - notamment de plusieurs ministères et institutions provinciales, Handicap International apporte des conseils techniques au sujet de projets de prévention des handicaps et de réadaptation physique. L’association s’assure ainsi que les actions menées dans les domaines des soins de réadaptation, de l'intégration socioéconomique et des droits de l'Homme soient durables. Il s’agit de consolider les méthodes, stratégies et services proposés avec les autorités vietnamiennes, afin qu’elles se les approprient et les mettent en œuvre elles-mêmes.

Aujourd’hui, l’association porte une attention particulière aux plus jeunes. Depuis 2006, elle dépiste et soigne les handicaps à un stade précoce chez les nouveau-nés. Pour cela, elle a mis en place un système spécifique de soins dans les provinces de Khanh Hoa et de Hue, puis de Quang Tri. Il consiste à détecter, dès la naissance, les déformations congénitales et à renforcer le suivi des bébés afin de réduire les séquelles invalidantes.

Handicap International relève aussi un autre défi : réduire le nombre de victimes de la route, très élevé au Vietnam, et particulièrement chez les jeunes. L’association mène donc le projet "Safe Roads 4 Youth"  (des routes sûres pour les jeunes), en organisant notamment des séances de sensibilisation dans les écoles au sujet des risques de la conduite en état d’ivresse, et en fournissant des soins de premiers secours aux victimes d’accidents.

Domaines d'intervention

AIDEZ-LES concrètement

Situation du pays

Près de 40 ans après la fin de la guerre du Vietnam, la population souffre encore des séquelles de ces années noires. Le pays se tourne vers l’avenir, mais le chemin n’est pas sans encombre.

Après les deux décennies de troubles qui suivent la décolonisation du pays en 1945, la longue guerre du Vietnam achève de mettre le pays à mal. Entre 1964 et 1973, environ 2 millions de personnes, et en particulier des civils, sont victimes des bombardements américains intensifs.

Le Vietnam compte aujourd’hui un nombre élevé de personnes blessées lors de ces conflits armés : entre 66 000 et 100 000 personnes ont survécu à l’explosion d’une mine antipersonnel ou d’un reste explosif de guerre. Une partie importante du territoire conserve les cicatrices des combats et la restauration de son environnement est un défi de taille pour le pays.

15 % de la population vit aujourd'hui avec un handicap. Aux conséquences des guerres passées viennent s’ajouter de nombreuses autres causes de handicap. On observe une augmentation du nombre d'accidents de la route, mais aussi d’accidents du travail au sein des usines et des nombreux chantiers de construction. De plus, de nombreuses personnes sont affectées par des malformations congénitales.

Grâce au soutien de l’État et aux efforts du secteur de la santé, le Vietnam a obtenu de bons résultats dans la mise en œuvre des objectifs du Millénaire pour le développement, en particulier dans la réduction de la mortalité infantile et durant l’accouchement. Aujourd’hui, le pays met l’accent sur l’accès aux soins des populations défavorisées, la prévention du handicap et l’insertion socioéconomique des personnes handicapées.

Handicap International - Chiffres clés Vietnam
Handicap International - Chiffres clés Vietnam
Nos Actions pays par pays

Partenaires

  • Projet Soutien au développement d’un modèle pour la prévention et le traitement des malformations congénitales

    Le département de la santé de la province de Quang Tri et l’Université de Médecine et de Pharmacie de Hué (support technique). 
    L’Office national de la population et du planning familial (General Office of Population and Family Planning) – Ministère de la Santé

    Projet Des routes plus sûres pour les jeunes « Safe Roads for Youth » (SR4Y)

    • Les Comités de sécurité routière des provinces de Bac Giang et Binh Thuan et le Comité national de sécurité routière ;
    • La Croix Rouge vietnamienne.